Le Château d’Aigremont

jeudi 5 novembre 2015
par  J-C.Hamers

JPEG - 244.2 ko

A mi-​​chemin entre Liège et Huy se dresse le Château d’Aigremont, perché sur une ligne de crêtes de rochers envahis par la verdure. L’origine du site d’Aigremont remonte loin dans le temps et, aujourd’hui encore, beaucoup de légendes s’y rap­portent. Aigremont, alors véri­table for­te­resse, relève d’abord de l’église de Liège. En 1715, le cha­noine Mathias Clercx acquit la sei­gneurie qu’il enrichit par la construction d’un château conçu comme une rési­dence de plai­sance. Il s’agit d’un exemple remar­quable de l’architecture lié­geoise du début du XVIIIe siècle.

JPEG - 52.6 ko Si sa construction s’inspire des traités d’architecture français en vogue à l’époque, il se carac­térise tou­tefois par une conception très pra­tique adaptée aux besoins de son pro­prié­taire. Il est le résultat de l’influence du style Louis XIV et de la tra­dition mosane. Le luxu­riant inté­rieur contraste avec la sévérité de l’architecture exté­rieure. Les salons sont décorés de fines boi­series et de pein­tures murales. La cage d’escalier se compose d’un ensemble de fresques en trompe-l’oeil. Enfin, les jardins « à la fran­çaise » invitent à la flâ­nerie. Une visite vous en convaincra et vous per­mettra d’apprécier ce cadre d’exception. Il est, depuis mars 2001, pro­priété de la société Dumont Wau­thier. Ouvert d’avril à octobre pour les groupes à partir de 10 per­sonnes sur réservation.

(Source : Commune de Flémale - Tourisme)


Commentaires

Navigation

Articles de la rubrique

  • Le Château d’Aigremont