Château d’Allemagne-en-Provence

samedi 20 mai 2017
par  J-C.Hamers

JPEG - 472.3 ko
Allemagne-​​en-​​Provence est une commune fran­çaise, située dans le dépar­tement des Alpes-​​de-​​Haute-​​Provence en région Provence-​​Alpes-​​Côte d’Azur.

Le nom de ses habitants est Allemagniens.

Le château, monument his­to­rique classé par arrêté du 2 sep­tembre 1986, est composé :
d’une partie médiévale à l’est (donjon fin XIVe) ;
d’une partie Renais­sance (XVIe), souvent modifiée ;
d’un parc, site classé.

Il sert de refuge à la famille des Cas­tellane au XIIIe siècle, quand le comte Charles Ier de Pro­vence confisque les fiefs de Boniface V. Boniface X fait construire le logis Renais­sance (aile nord-​​sud), achevé par son fils vers 1545 (aile est-​​ouest). Jeanne de Grasse y ajoute la che­minée de la salle prin­cipale, ornée de gyp­series, de la fin du XIVe siècle pour Serge Pana­rotto, ou du début du suivant pour la com­tesse du Chaffaut. Elle est ornée de statues en ronde-​​bosse, enca­drant un fronton, le tout sur­monté d’une frise finement ouvragée. La source d’inspiration est antique. La partie médiévale qui sub­siste date de la fin du XVe siècle, le sommet ayant été for­tement res­tauré à la fin du XIXe siècle.

Il est orné de nom­breuses gyp­series, dont une che­minée monu­mentale encadrée de deux per­son­nages mytho­lo­giques, dans la grande salle (XVIe siècle). Dans une niche au-​​dessus du balcon de la tour du château se trouve une petite statue d’une déesse enceinte.

Le château a servi de colonie de vacances du syn­dicat des confi­seurs d’Apt au milieu du XXe siècle. Les parties construites sont classées monument his­to­rique. Le parc d’un demi-​​hectare qui l’entoure, orné de plan­ta­tions de pla­tanes, tilleuls, mar­ron­niers et cyprès, est un site classé depuis 1942.
(Source : Wikipédia)
JPEG - 534.5 ko
JPEG - 555.5 ko


Commentaires